You’re The Worst – Une romance tordue à se tordre de rire

Ah ! L’amour… Quel vaste et tortueux sujet. Il est l’essence de bien des œuvres d’art, le moteur de nos vies et, surtout, le sujet de You’re The Worst. Diffusée en 2014 pour la première fois, cette série traite de la romance toxique entre Jimmy, un auteur égocentrique et égoïste, et Gretchen, une attachée presse auto-destructrice. Tous deux sont immatures, terrifiés à l’idée de s’engager et complètement marginaux. Autant vous dire que leur histoire est loin d’être de tout repos…


Une comédie-dramatique rafraîchissante

You’re The Wost est une série comique surprenante. Tandis que je craignais que le scénario devienne redondant au bout de 2 saisons, les péripéties des personnages principaux sont toujours plus rocambolesques et inattendues. Et, surtout, les retournements de situation complètement imprévisibles abondent ! D’ailleurs, la saison 4 (actuellement en cours de diffusion) est incontestablement ma préférée. C’est bien le signe que l’intrigue ne s’essouffle pas malgré le nombre de personnages restreint et le sujet des relations toxiques qui peut vite devenir répétitif. Avec un format d’épisodes de 20 minutes, le scénario est bien ficelé et justement dosé, si bien que l’on se retrouve à enchaîner les épisodes sans pouvoir s’en empêcher.

You’re the Worst, bien plus qu’une sitcom

Avec un tel format d’épisode, on pourrait s’attendre à une série légère et sans profondeur. C’est un peu ce que j’avais pensé de la série New Girl, avec Zooey Deschanel. Je trouvais les personnages trop excessifs et les péripéties tirées par les cheveux. Je craignais trouver les mêmes défauts dans You’re The Worst et, pourtant, malgré des personnages eux aussi excessifs, l’ensemble sonne juste ! D’autant plus que les retournements de situation inattendus creusent peu à peu la personnalité de chaque personnage, son passé, ses zones d’ombre.

Pourquoi ça marche aussi bien ?

Les acteurs principaux, Aya Cash (Gretchen) et Chris Geere (Jimmy) incarnent leur rôle à la perfection. En outre, il y a une alchimie incroyable entre eux, qui donne une vraie crédibilité à la série. Les personnalités marginales des personnages nous entrainent dans un univers bien à eux, où ils s’efforcent de coller aux règles de la société qui s’agite autour d’eux sans parvenir à se fondre dans le moule. Ils ont peur du durable, peur de la routine, et peut-être même un peu peur de la vie. Ce sont nos propres angoisses qui résonnent dans leurs actions. En somme, ils sont attachants. S’ajoute à cela l’humour plein de cynisme de Jimmy, qui apporte un délicieux piquant à ce tableau de marginaux toxiques. Tous les ingrédients pour un binge-watching en règle sont réunis.

Envie d’en lire plus ? Ne manquez pas le dernier article sur mon blog.

REF11/17/012

3 commentaires sur “You’re The Worst – Une romance tordue à se tordre de rire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :