pepparshoes/ décembre 12, 2017/ 0 comments

En voilà une lecture cocooning de saison ! Y’aura-t-il trop de neige à Noël ? est le recueil parfait pour une lecture détente, sans prise de tête, au coin du feu ou du radiateur. C’est agréable comme tout, et idéal pour cette période de fêtes, durant laquelle la lecture feel-good est très prisée. Lecture en partenariat avec les éditions Charleston.

Y aura-t-il trop de neige à Noël ? Let it snow !

C’est le soir du réveillon. Audrey vient d’être emmenée au commissariat pour avoir manifesté contre un abattoir. Valentine est enfermée dans les toilettes d’un grand magasin parisien déguisée en Mère Noël. Pauline se retrouve en Toscane pour le travail, loin de chez elle, seule et célibataire. Le Dr Sam Miller se rend à un énième dinnerdate de Noël chez sa sœur. Lisa dresse sa liste des quarante-cinq trucs à faire à New York avant le 26 décembre… Les personnages de ces nouvelles ont chacun leur vision personnelle de Noël et de la magie qui est censée tomber comme la neige le soir du 25 décembre. Ils sont attachants, drôles, romantiques – pas toujours assumés – mais, surtout, ils ont un point commun : ils s’apprêtent à passer le réveillon le plus surprenant de leur vie !

Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille forment la Team Rom Com, un collectif d’auteures de comédies romantiques. Elles livrent ici leur interprétation décalée de la romance de Noël.

GIF Jack Frost

Des auteures diverses, qui ne déçoivent pas

Ce recueil comptabilise un total de 12 nouvelles autour de noël et de l’amour. Les auteurs, au nombre de 6, nous proposent de belles histoires de période. Je connaissais déjà Marie Vareille ainsi que Sophie Henrionnet, des auteures vraiment feel-good que j’apprécie. Et un recueil de nouvelles est une superbe occasion de découvrir de nouvelles plumes, qui ont le même talent que ces deux premières ! Je dois dire que j’ai particulièrement apprécié Marie Vareille, donc, dont l’humour mordant de l’héroïne m’a convaincu dés le premier paragraphe de sa nouvelle Cap ?. C’est d’ailleurs celle que j’ai trouvé la plus folle et paradoxalement, la plus touchante des 6 premières nouvelles. En effet, le recueil est divisé en deux parties, un noël d’une première année et celui de l’année d’après. On retrouve donc nos personnages dans le futur dans un second temps, et j’ai trouvé cette initiative chouette et mignonne.

Le plaisir de retrouver des personnages lors de réveillons différents, sur 2 ans !

Justement, un an après, j’ai particulièrement apprécié l’histoire d’Adèle Bréau, Le Brie de Noel, même si j’avais déjà été attendrie par les personnages dans Le Marché de Noel. Déjà, elle fait de ce recueil un vrai livre de noël en y plaçant des vendeurs de marrons. Non mais franchement, c’est inimaginable une histoire à cette période sans des marrons chauds ! Je plaisante, évidemment, mais ça m’a vraiment propulsé en décembre alors que j’ai pu lire ces histoires en septembre. J’ai aussi trouvé son histoire très attendrissante, je ne m’attendais pas à la tournure qu’ont pris les événements. Et elle aura aussi eu le succès de me faire ricaner dans ma barbe comme une gamine fière d’une bêtise à la fin du premier réveillon et à m’attacher aux personnages si rapidement.

GIF Olaf de la reine des neiges

Tout ce que l’on cherche dans un recueil de nouvelles de Noël

De manière générale, puisque ce sont des nouvelles, on découvre des histoires qui ne sont pas trop développées, mais ce n’est pas ce qu’on en attend. Du coup, j’ai eu l’impression de me retrouver devant les téléfilms de décembre, où il neige, les chaussettes sont pleines, on voit des feux dans les cheminés et des Christmas carols qui toquent aux portes. Bref, c’est doux, attendrissant, cocooning, et on attend ça toute l’année ! C’est vraiment une période à part, et toutes les auteures ont su contribuer à combler cette attente. Il y a de l’amour, de la famille qui voudrait être parfaite, de l’amitié, de la douceur, un peu de pathétique, il en faut bien, des acronymes drôles (mention spéciale au MACPOP : Mort à la Couillocratie Patriarcale Oppressive et Capitaliste !), un petit peu de surprises, quelques belles causes humanitaires, des hashtags et des mecs qui rêvent de vivre dans les années 50… En gros, on ne s’ennuie pas !

Je n’ai pas vu défiler les 150 pages, et si vous aimez cette période, pourquoi ne pas découvrir une nouvelle par jour pour bien vous préparer, et savourer pleinement la magie de noël ? Et, ce recueil a quelque chose que vous n’avez pas, c’est plutôt improbable : de la neige à noël ! Quoi que, cette année, on est assez bien servis !

Pourquoi craquer pour ce recueil ?

Y’aura-t-il trop de neige à noël est LE livre a acheter en décembre. Il permet de se plonger dans cette période avec tendresse, joie et amour. Toutes les auteurs transmettent cette ambiance particulière si chère a mon cœur. Elles nous embarquent dans des vies plus différentes les unes que les autres. Impossible de s’ennuyer ! A rapidement aller lire au coin du feu, le nouvel an sera là plus vite que vous ne le pensez !

GIF Un feu dans une cheminée

Vous pouvez retrouver mes chroniques sur mon blog Sorbet-Kiwi, notamment des romans contemporains, comme par exemple Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille, une petite pépite très drôle !

Retrouve un autre article de Pepparshoes sur lesyeux-fertiles : La disparue de Noël, Rachel Abbott.

Pepparshoes

About pepparshoes

Pepparshoes, lectrice compulsive qui se noie dans sa pile à lire Je viens me joindre à l'équipe des Yeux Fertiles avec grand plaisir ! Ma passion ? Les livres, même si je m'intéresse à plein de choses, comme les séries, les films ou encore la musique. Mais avec une PAL (pile à lire) de 580 romans papiers (les numériques sont punis, on ne les voit que lorsqu'on appuie sur un bouton, alors ça compte pas... dit-elle pour se rassurer), j'ai de quoi m'occuper toute une vie, et la suivante lorsque je me réincarnerais en chat ! Les chats, c'est la vie, mon petit Sammy profite d'une grande partie de mon amour, qu'il doit se partager avec mon chéri. Mon genre de romans préférés ? La littérature contemporaine, très honnêtement, c'est ce que je lis le plus. Mais je ne suis pas une lectrice de la haute bourgeoisie littéraire, j'adore les romances, notamment la New Romance, j'aime beaucoup les thrillers, et même que de temps en temps je vais voir ce qu'il se passe du côté de la science-fiction ou de la littérature de jeunesse. Ma maison d'édition préférée reste les éditions Charleston, et mon amour pour Lucinda Riley n'a pas de limite, autre que celles que m'impose ma banquière. Je vous dis à très bientôt, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que moi à vous conseiller des bons bouquins à lire sous un plaid, au chaud avec un bon café - thé - cacao - bière au beurre (barrez la mention inutile). Ah oui, sinon, j'ai un blog personnel aussi, qui se nomme Sorbet-Kiwi ! J'y parle de tout ce que j'aime, principalement de littérature, mais aussi de tout le reste, et j'abuse aussi parfois des gifs par là, venez me rendre visite si l'envie vous prend. Pour Sorbet-Kiwi, c'est par là : https://sorbetkiwi.wordpress.com/

Laisser un commentaire