“The Walking Dead” ou “Les Morts qui Marchent” chez nos coupains les québecois !

Bon déjà The Walking Dead, kécécé ?

-The Walking Dead est une série télévisée créée par ..

-C’était une question rhétorique espèce de pine d’huître !

Excusez-moi … bref, Walking Dead ça parle de zombies pas beaux vilains !

Avant de vous présenter la série, laissez-moi vous expliquer son origine ! Walking Dead est à la base une bande-dessinée américaine, créée par Robert Kirkman. Les ricains ont droit à une trentaine de pages par mois, quant à nous, on a droit à une compilation de six tomes ben .. tous les six mois ! (Captain Obvious)

Comme je le disais, cette B.D a été imaginée par Robert Kirkman, qui est aussi scénariste de l’adaptation télévisuelle dont je vais vous parler aujourd’hui !

Alors, pour vous mettre dans le contexte, je voudrais que vous fermiez les yeux et que vous imaginiez ceci : vous vous réveillez à l’hôpital plusieurs mois après vous être fait tirer dessus, d’abord confus, vous vous rendez vite compte que 99,9% de la population mondiale voit maintenant en vous un délicieux steak tartare !

On est d’accord. Sur l’échelle de la malchance, on est sur un niveau vétéran. Dans tous les cas, c’est ce qui arrive à notre ami Rick Grimes, qui découvre donc ce monde ravagé, et qui, en rentrant chez lui, constate la disparition de sa femme Lori et de son fils Carl. N’ayant aucune idée de comment les retrouver, il panique, mais trouve l’aide d’un homme ayant pris refuge dans la maison de son voisin, et c’est comme ça que notre histoire se lance. En tout cas, c’est là que je m’arrête parce que même les deux freluquets du fond de la classe n’ayant toujours pas vu ce chef d’oeuvre, ne méritent pas le supplice du spoil !

Vous n’êtes pas sans vous douter que si je parle de cette série, c’est qu’elle est importante à mes yeux. Non seulement il s’agit de la première série que j’ai suivi avec attention, mais c’est également une série qui (d’après moi) ne fait que croître en qualité, saison après saison. C’est dû d’après moi à l’élément majeur de cette série, les zombies me direz vous ? Non, ce sont les survivants. Voir Rick et ses compagnons évoluer, s’adapter à ce monde, se questionner sur leur humanité, survivre à tout prix, quitte à perdre foi en toute sorte de renouveau d’un monde meilleur.

Les personnages sont diversifiés, et bien qu’un peu téléphonés au début, leur personnalité se creuse, leurs relations évoluent et notre sentiment de faire partie de ce groupe aussi.

Parlons un peu réalisation, la série offre son lot de plans sublimes et symboliques, sans parler de la lumière somptueuse de certaines scènes. Visuellement, on est sur un quasi sans faute. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de la bande-son. Attention ! Je ne dis pas qu’elle est mauvaise, mais je trouve que le thème post-apo offre tellement plus de possibilités que ce que la série exploite, la musique ne se fait jamais vraiment remarquer et c’est dommage.

Ah oui et c’est réalisé en grosse partie par Frank Darabont, réalisateur de films tels que La Ligne Verte ou encore The Mist !

Pour conclure je dirais juste que cette série mérite mieux que d’être banalisée à coup de “série de zombards” tel que je l’ai fait pour rire précédemment, car cette série est vraiment plus qu’une histoire de morts-vivants, c’est une histoire d’humanité et de révéler sa vraie nature une fois les conventions sociales disparues.

Je ne pourrais pas le dire mieux que les créateurs eux-mêmes : “Fight The Dead, Fear The Living“.

Au fait si par mégarde vous vous aventurez dans Fear The Walking Dead, sachez une chose : IT’S A TRAP !

Sur ce, je vous laisse avec un petit montage que j’ai réalisé sur la série.   ! SPOILER ALERT !

 

Kotontije, Out.

 

 

REF10/17/005

2 commentaires sur ““The Walking Dead” ou “Les Morts qui Marchent” chez nos coupains les québecois !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :