pepparshoes/ février 20, 2018/ 0 comments

Lorsque j’ai commencé la saga Elements avec The air he breathes, je ne m’attendais absolument à rien. Il faut dire que l’auteure m’était inconnue. Et quelle belle surprise ! Lu en partenariat avec les éditions Hugo New Romance.

Mais laissez-les respirer !

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Des thématiques difficiles mais bien dosées

Les romances basiques me lassent un peu. Surtout quand il y a trop d’érotisme, qui prend la place de tout l’aspect romantique. Mais dans The air he breathes, je trouvais le tout parfaitement dosé. Il y a de la douleur, des larmes, de la perte, du deuil… Mais il y a aussi de l’amour, de l’amitié, du physique, du romantique… En fait, j’ai tellement pensé aux Frères Scott en lisant ce livre ! Vous connaissez cette scène de la saison 3 où Brooke et Lucas se rejoignent sous la pluie, et qu’il lui dit toutes ces magnifiques choses ? Ben en fait, il y a tellement de moments dans The Air He Breathes qui m’ont fait penser à ça ! Et c’est juste ma scène préférée dans OTH… Comment ça, je suis clichée ? Bref ! J’ai été absolument prise aux tripes par l’histoire d’amour qui se tisse tout doucement autour de Tris et Lizzie.

Résultat de recherche d'images pour "one tree hill brooke lucas rain"

The air he breathes, cet amour que l’on souhaite à tous de trouver

Ce qui est aussi très bien dosé est l’aspect surprenant. Il y a certaines choses qui sont évidentes : le fait qu’ils vont tomber amoureux par exemple. Qu’ils vont se reconstruire mutuellement. Et encore un autre point que je ne nommerai pas, juste au cas où, mais qui était très prévisible et très important dans la chute. Par contre, j’ai aussi été très surprise ! Notamment par la fin, et par l’attitude d’un personnage secondaire. Au point que l’histoire de The air he breathes prend une toute autre tournure vers la fin ! Je ne m’y attendais pas du tout, et c’est vraiment positif.

Je trouve que la façon dont l’auteure aborde le deuil est aussi très judicieuse, et doit être libératrice pour certaines personnes qui se trouvent dans cette situation. Perdre un être aimé, désiré, avec qui on a partagé sa vie, doit être intolérable, et pourtant il faut apprendre à vivre avec… Je souhaite à toutes de trouver à Tristan, et à tous de trouver une Lizzie.

Résultat de recherche d'images pour "one tree hill"

Une saga de romance contemporaine extraordinaire

En fait, j’ai dévoré The air he breathes. Je crois que c’est le digne successeur de Driven dans mon cœur. Je l’ai même trouvé encore meilleur que le premier de cette saga, que j’adore pourtant ! Par contre, à la fin de Driven, je savais que le prochain bouquin allait continuer de nous parler de Ry et Colton. Là, je me demande bien de quoi sera composée cette série, puisque je ne vois pas trop comment elle pourrait continuer sur sa lancée. Peut-être dans la même veine que Ten Tiny Breaths ? Toutes ces questions ne me donnent que plus envie de connaître la suite finalement. Evidemment, je viendrai bientôt vous parler de ces deux autres sagas si chères à mon cœur.

Ce premier tome de la saga Elements est donc une vraie réussite. Je l’ai dévoré, et je l’ai absolument adoré. Tout s’imbrique à la perfection, tout est à sa place. Et si l’écriture n’est pas digne d’une grande auteure de la littérature, ce n’est pas grave, parce qu’elle est absolument accessible et agréable.

Résultat de recherche d'images pour "one tree hill"

Vous pouvez retrouver mes chroniques sur mon blog Sorbet-Kiwi, notamment des romans de romance, comme par exemple Orgueil et Préjugés, ce classique intelligent, drôle, à la plume fine et qui nous livre une belle analyse de l’époque.

Un autre article du même auteur sur lesyeux-fertiles : Adopted Love de Gaïa Alexia

Pepparshoes

About pepparshoes

Pepparshoes, lectrice compulsive qui se noie dans sa pile à lire Je viens me joindre à l'équipe des Yeux Fertiles avec grand plaisir ! Ma passion ? Les livres, même si je m'intéresse à plein de choses, comme les séries, les films ou encore la musique. Mais avec une PAL (pile à lire) de 580 romans papiers (les numériques sont punis, on ne les voit que lorsqu'on appuie sur un bouton, alors ça compte pas... dit-elle pour se rassurer), j'ai de quoi m'occuper toute une vie, et la suivante lorsque je me réincarnerais en chat ! Les chats, c'est la vie, mon petit Sammy profite d'une grande partie de mon amour, qu'il doit se partager avec mon chéri. Mon genre de romans préférés ? La littérature contemporaine, très honnêtement, c'est ce que je lis le plus. Mais je ne suis pas une lectrice de la haute bourgeoisie littéraire, j'adore les romances, notamment la New Romance, j'aime beaucoup les thrillers, et même que de temps en temps je vais voir ce qu'il se passe du côté de la science-fiction ou de la littérature de jeunesse. Ma maison d'édition préférée reste les éditions Charleston, et mon amour pour Lucinda Riley n'a pas de limite, autre que celles que m'impose ma banquière. Je vous dis à très bientôt, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que moi à vous conseiller des bons bouquins à lire sous un plaid, au chaud avec un bon café - thé - cacao - bière au beurre (barrez la mention inutile). Ah oui, sinon, j'ai un blog personnel aussi, qui se nomme Sorbet-Kiwi ! J'y parle de tout ce que j'aime, principalement de littérature, mais aussi de tout le reste, et j'abuse aussi parfois des gifs par là, venez me rendre visite si l'envie vous prend. Pour Sorbet-Kiwi, c'est par là : https://sorbetkiwi.wordpress.com/

Laisser un commentaire