Tag Archives: critique de DeuxGodillots

Un rappeur : Lorage

Deux Godillots/ janvier 12, 2018/ 2 comments

Certains artistes ont la capacité absolument sensationnelle de capter, de retranscrire, à l’instar d’une photographie, du naturalisme dans la littérature, la réalité des faits. J’entends souvent que pour écrire un bon rap, il faut parler vrai, écrire vrai. Je pense que c’est juste. La preuve en est que des rappeurs comme Orelsan, Hugo TSR, Davodka – qui parlent sincèrement et observent la réalité à la perfection – sont traités comme des maîtres de leur discipline. Aujourd’hui, je te parle d’un rappeur moins connu, qui a réussi, tout comme les artistes cités précédemment, à décrire sa psychologie tourmentée avec une plume sincère et bougrement efficace. Parce que je pense que son rap doit être plus vu, plus diffusé, et qu’il pourrait faire du bien à beaucoup de monde, j’ai décidé de te parler de Lorage.

Californication ! Tout se trouve dans le nom…

Deux Godillots/ janvier 7, 2018/ 6 comments

Californication | Si tu aimes le cynisme, la répartie facile et les alcooliques notoires, Hank Moody est ton meilleur ami. 

TOP GEAR made in UK, le meilleur antidépresseur que j’ai pu tester.

Deux Godillots/ novembre 2, 2017/ 1 comments

Aujourd’hui, je ne vais pas te parler d’un film, d’une série ou même d’un album, mais plutôt d’une émission. Oui, t’as bien lu, moi qui ai une large tendance à décrier les programmes télévisés, je vais faire l’éloge d’un de ces derniers. Il y a une bonne raison à ça, tu la trouveras peut-être niaise, trop personnelle ou emmerdante au possible, mais je dois te dire une chose… Je m’en tape le coquillard contre deux crustacés guatémaltèques.

La Fête Est Finie, Orelsan.

Deux Godillots/ octobre 26, 2017/ 9 comments

Bon, je crois qu’il est clair qu’Orelsan n’a plus besoin d’être présenté. Que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons, Aurélien Cotentin est devenu l’une des icônes du rap français. En proposant des sons clairvoyants, mêlant à la fois pessimisme et mélancolie, Orelsan a grimpé les marches du succès jusqu’à se faire qualifier de « génie » par beaucoup de ses fans. 

Quelques minutes après Minuit. Une réussite pleine d’émotions.

Deux Godillots/ octobre 24, 2017/ 5 comments

Si vous avez un coeur, il vous sera impossible de rester stoïque devant votre écran.

Girls in Hawaii, Nocturne. Les groupes belges ne sont pas morts !

Deux Godillots/ septembre 30, 2017/ 10 comments

Je vous le dis tout de go, la pochette (smoke 2 de Tim Hammick)  n’est pas la seule jolie chose de l’album, alors tendez les drôles de trucs qui vous servent d’oreilles et profitez, c’est un ordre ! 

Snowpiercer, il roule sans jamais s’arrêter, mais vous savez ce qu’on dit… il ne faut jamais dire jamais !

Deux Godillots/ septembre 24, 2017/ 15 comments

Snowpiercer | Bien qu’il soit étonnant de voir apparaître le nom de Chris Evans aux côtés de celui de Joon-Ho Bong (réalisateur coréen connu pour Memories of Murder et dernièrement pour Okja), SnowPiercer n’a pas vendu toute son âme à Hollywood, je peux vous l’assurer. 

Bioshock Infinite, peut-être le meilleur jeu de tous les temps !

Deux Godillots/ septembre 23, 2017/ 5 comments

Artistiquement Brillant, Incontestablement Intelligent, Absolument Jouissif ! 

The Wilderness, Explosion in the Sky. C’est beau p***** !

Deux Godillots/ septembre 22, 2017/ 0 comments

Plus tendre et plus fin, Wilderness de EITS manque-t-il de quelque chose ? 

Pirates des Caraïbes 5, une claque qui fait mal… très mal.

Deux Godillots/ septembre 22, 2017/ 10 comments

Pirates des Caraïbes 5 | NOOOOOOOOOON ! POURQUOI ?! 

La Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

Deux Godillots/ septembre 22, 2017/ 0 comments

Nola, N-O-L-A, NOLA, NOLA. Un nom pour des dizaines d’âmes en peine, un nom pour signifier l’Amour, un nom qui secoue l’Amérique. Bienvenue dans La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, attachez vos ceintures, on décolle maintenant !

Les Morsures de l’ombre ou la raison pour laquelle il vaut mieux ne pas tromper sa femme !

Deux Godillots/ septembre 22, 2017/ 0 comments

Les Morsures de l’Ombre | N’allez pas à Besançon, c’est un coin chelou, je vous le dis ! Non mais… j’ai failli y aller ! Heureusement que j’ai lu ce livre ! J’ai pas vraiment envie de finir comme le commissaire Lorand, moi !