Stupeflip – Stup Virus : UN MAGNIFIQUE CRAYON TITI !

]Tu sais pas ce que c’est Stupeflip c’est ça ?

« Eh bah c’est toi » te répondrait un vieux fan du stup non sans grande sagacité.

Un truc un peu comme ça quoi ! 

« Je te souhaite une bonne écoute petit abruti » : voilà le genre de phrase que Sandrine Cachton, l’IA porte-parole du groupe à la voix de google traduction, peut nous envoyer à la face entre deux morceaux.

Rien que ça, ça donne envie d’écouter franchement !

Cet album, les fans du stup l’attendaient avec la plus grande impatience, en état de vénération pacifique devant l’autel du grand gourou King Ju depuis 2011. Et oui, c’était l’année où Stupeflip avait sorti leur dernier album, The Hypnoflip Invasion !

Groupe à la mythologie complexe, aux délires puérils particulièrement assumés et joyeusement véhiculés, Stupeflip n’allait pas en rester là, il leur fallait sortir un nouvel album. Alors que le groupe avait malheureusement perdu leur contrat avec leur maison de disque il y a quelques temps et était confronté à une mauvaise passe, les fans du stup sont intervenus tels des héros épiques. Afin de financer leur nouvel album, le groupe a pu bénéficier d’un crowdfunding non négligeable.

Tenez-vous bien les amis, parce qu’en l’espace d’un mois et demi seulement, ils ont su récolter pas moins de 430 000 euros, à savoir, la troisième plus grande participation publique pour un album de musique du monde entier.

Ca te donne un peu une idée de la folie des fans du stup, shootés aux airs rythmés, travaillés et inclassables qui te rentrent dans la caboche : et quand ces airs te rentrent dans la tête, ça ne te fait pas chier. Non bien au contraire ! Tu en redemandes justement, et tu te mets à chantonner encore et encore des bouts de morceaux de Pop-hip (le personnage agaçant qui « chante » de la pop des années 80 et que tout le monde adore molester) jusqu’à ce que ton pote ou ta mère t’assomme à coups de pelle.

Groupe apparu en 2003, Stupeflip nous a habitué à travailler en prenant des « petits bouts de trucs et en les assemblant ensemble », à faire des expériences musicales nouvelles et à traiter des sujets parfois dures ou attendrissants avec gravité, désinvolture ou bien extrême naïveté (une naïveté positive à la gloire de la simplification des relations humaines).

Et je peux vous assurer qu’ils ont gardé ces bonnes vieilles habitudes et cela est si rafraîchissant ! Avec cet album, qui est un hommage complet fait aux fans de stupeflip en tout genre. En effet, The antidote, Understup, Fan 2 stup, Stup virus et bien d’autres  “tracks” (comme dirait Sandrine) s’érigent en réalité comme de véritables morceaux afin de consoler le fan déprimé, celui qui a perdu foi en l’humanité. Au contraire, Stupeflip veut générer de l’amitié, de l’humour. C’est un groupe qui se dit humaniste et qui par des détours pessimistes clairs, sait à la fois pointer les immondices du monde, mais aussi s’illustrer comme les plus grands optimistes de la musique. Défenseurs d’un optimisme conscient mais volontairement candide, ils font de la musique pour adoucir les mœurs !

Et qu’est-ce que cela fait du bien les amis !

Dans cet album, nous pouvons retrouver Pop-Hip, en train de cramer dans le Stup Enfer parce qu’il n’a pas assez chanté Pop quand il était vivant. Mais il trouvera la rédemption dans le morceau Lonely Loverz.

Le titre 1993 nous permettra de découvrir avec surprise et allégresse la façon dont le groupe Stupeflip s’est formé !

« Eh t’écoute quoi là ? T’écoute quoi là ? C’est le dernier stup ? Vas-y fais-moi écouter ! Fais moi écouter steuplé, Fais moi écouter deux secondes ! »

« MAIS NAN PUTAIN ! »

Le genre de truc que tu pourrais répondre à ton emmerdeur de petit cousin et qui introduit avec nonchalance le morceau Understup !

Après, je vous avoue les amis que j’ai une petite préférence pour le morceau Understup « On est le flip flip crou, terroristes bienveillants ! Les autres trucs c’est chiant va falloir vous réveiller, car nous sommes l’understup, la ligue anti-réactionnaire ». Ce morceau est pourvu de paroles clairvoyantes s’attachant à décrire à la fois les ambitions du groupe et leur « philosophie » mais se complaît aussi dans un rythme de rap/rock/hip-hop endiablé et l’intervention de différents personnages principaux de l’univers de Stupeflip. Merciii Stupefliiiip !

Bref, si tu ne connais pas encore ce groupe atypique, sympathique, passionné, à l’univers très fourni et détaillé, alors fonce sur Youtube et laisse-toi posséder !

 

Produits disponibles sur Amazon.fr

REF10/17/020

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :