Premier Contact, pourquoi sont-ils ici ?

Qui n’a jamais rêvé de savoir ce que regorge l’univers, ce qui s’y cache. Tout le monde se pose des questions sur notre existence et sur l’existence d’une autre forme de vie. Y a-t-il une autre forme de vie ? Que feraient-ils si jamais ils se posaient sur notre Terre ? Cette fascination de l’homme pour l’univers, pour le contact avec un organisme extraterrestre a amené nombre de réalisateurs à poser leur regard cinématographique. Denis Villeneuve n’a pas fait obstruction à la règle. Et le premier contact du réalisateur avec le genre nous offre une lecture, un regard différent du cinéma. Et c’est une belle réussite !

Après l’excellent Prisoners, Denis Villeneuve explore l’univers SF avec ce film, Premier contact. Et pour une première réalisation dans le genre, Denis Villeneuve résussit avec brio son exploration du langage, du premier contact, de l’interaction avec un organisme extraterrestre. Toutes les questions sur leurs venues, sur leurs natures, et au-delà, sur notre humanité et ce qui fait de nous ce que nous sommes, Denis Villeneuve nous amène à aborder différemment la rencontre avec d’autres êtres vivants par le biais de la communication et d’une approche linguistique très poussée.  Rigoureux et aidé par l’aspect scientifique, le film se révèle véritablement happant et entraînant. Oublié les oeuvres stériles philosophiquement et où l’action et l’épique se substituent à une vision plus intimiste, à des interrogations plus poussées sur notre existence, notre espèce.

Le film se révèle être toutefois inégal dans son fond avec une deuxième partie qui laisse à désirer au niveau scénaristique par le biais de l’usage de pirouettes et des raccourcis scénaristiques. Le film perd en crédibilité et cohérence, ce qui est quelque peu déroutant. Pourtant, ce ressort narratif nous offre un des plus beaux moments du film.

Le film porte un regard singulier en offrant surtout une atmosphère particulière à la fois pesante et émouvante. Tout ceci sublimé par une réalisation irréprochable qui est à la fois élégante, majestueuse et intimistes, notamment, avec les plans sublimes des vaisseaux. Ce n’est pas sans nous rappeler certains grands films cultes de SF comme 2001 – L’Odyssée de l’Espace. La composition musicale renforce véritablement la mise en scène, l’atmosphère et les émotions que cherche à installer le cinéaste. Le jeu des acteurs participe à l’atmosphère intimiste ressentie durant tout le film. Amy Adams apporte à son interprétation une subtilité nécessaire tout comme Jeremy Renner.

En bref, Premier Contact offre aux spectateurs un regard, une vision intéressante et singulière presque parfaite. A voir ou à revoir !

 

Venez lire mes autres articles sur mon blog : Cineemotionart

REF10/17/029

 

9 commentaires sur “Premier Contact, pourquoi sont-ils ici ?

Ajouter un commentaire

  1. Passionne par tout ce qui touche la vie extra-terrestre, je me laisserai bien tenter par ce film, même si apparemment la seconde partie laisse u peu à désirer

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :