LulaPapote/ janvier 26, 2018/ 0 comments

Hey ! Je te retrouve aujourd’hui pour te parler d’un livre qui m’a énormément touché et qui traite d’un sujet extrêmement délicat, l’amour incestueux. Sujet qu’Erika Boyer a su traiter avec brio. Il s’agit de mon avis sur Pardon, une romance hors du commun qui ne laisse pas indifférent.

Auteur: Erika Boyer / Edition: Auto-édité / Pages: 318 / Genre: Romance, Contemporain

Résumé

“Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?
Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.
« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. » “

◄ MON AVIS ►

Dans ce récit nous suivons Will, un jeune homme qui, épris de sa sœur, décide de s’éloigner le plus possible en déménageant loin de sa Bretagne natale pour faire ses études et surtout pour s’éloigner de sa sœur dont il est fou amoureux. Will a parfaitement conscience que son amour pour sa sœur est totalement immorale et il porte ce fardeau sur ses épaules au quotidien. Etant donné que le livre est écrit à la première personne du singulier, nous sommes en permanence, plongé dans les pensées de Will, pensées qui sont plutôt sombre d’ailleurs car il souffre de sa condition et tente en vain de se sortir sa sœur de sa tête et surtout de son cœur.

Même s’il a longtemps essayé de se trouver des excuses face à ses sentiments, l’adolescence, le début du désir sexuel, il se rend bien vite compte que ce n’est pas uniquement le désir et sa maturité sexuel qu’ils le font désirer sa sœur mais bel et bien un amour profond et pesant pour lui. En effet, il ne sait rien des sentiments de sa sœur et n’ose même pas imaginer que ce soit réciproque tant il sait que c’est immoral et malsain.

On suit Will durant toute ses années d’études supérieures et même s’il fait tout pour éviter sa sœur, chaque femmes lui rappellent que ce n’est pas Sarah ( sa sœur) et même si à un moment il va essayer de l’oublier avec une autre femme, il n’en profitera jamais, bien conscient de ne pas avoir à traiter une femme injustement. Et c’est d’ailleurs quelque chose que j’ai beaucoup apprécié durant ma lecture, c’est que Will reste très humain et respectueux et même lorsqu’il décide de se confier à son meilleur ami, il reste terrifié à l’idée de devoir être jugé en plus de son propre jugement qui n’est pas élogieux bien au contraire. Il se dégoute lui même et on sent véritablement sa souffrance à travers les mots d’Erika qui sont justes et reflètent parfaitement sa condition. 

Will va donc tout faire pour s’éloigner de sa sœur, en espérant un jour, ne plus être amoureux d’elle, et simplement tenir son rôle de grand frère sans équivoque. Cependant, Sarah va faire son apparition et va plonger Will dans un désarroi d’autant plus important étant donné que Sarah est une personne absolument lumineuse et naturelle et lui résister et lui cacher ses sentiments, va lui être très difficile.

Je ne te raconte pas le dénouement final puisque je trouve que c’est une histoire qu’il faut lire pour en apprécier toute la beauté et la profondeur.

Concernant la plume de l’auteur, personnellement j’en étais déjà tombé amoureuse pendant ma lecture du Langage des fleurs et une fois de plus, j’ai adoré la plume d’Erika qui m’a bluffer dans ce roman tant le sujet était délicat et tant elle l’a traité à la perfection selon moi. J’ai également beaucoup apprécié sa façon d’introduire d’autre sujet dans ce roman, tel que le handicap, la tolérance..

De plus, les personnages secondaires prennent une place importante, notamment le meilleur ami de Will qui va être un réel soutien dans ce roman, le voisin et propriétaire de Will qui va devenir, avec ses enfants, comme une seconde famille pour Will. Cette façon de mettre au premier plan les personnages secondaires m’a fait penser à Colleen Hoover qui excelle dans ce domaine je trouve.

En bref, un livre qui m’a beaucoup touché même si j’étais quelque peu réticente avant ma lecture par rapport au sujet extrêmement sensible et tabou mais Erika en a fait une magnifique histoire tout en neutralité, nous ne sommes pas dans un éloge de l’amour incestueux, et pas non plus dans un récit qui dénonce de manière négative, non nous sommes face à un jeune homme qui éprouve des sentiments pour sa sœur, tout simplement.

 

Et toi tu as lu ce roman? Tu as aimé? Tu souhaites le lire? 

 

PS: Si tu aimes la romance contemporaine et que tu aimes ou souhaites découvrir la plume de Colleen Hoover, je t’invite à rejoindre la lecture commune de sa trilogie Indécent sur Livraddict, je te met le lien ici clic

lula

Lulapapote

About LulaPapote

Hey salut! Une petite présentation s’impose ! Moi c’est Thyfaine, du blog LulaPapote, je suis passionnée par pas mal de choses mais surtout par la lecture! Alors tu dois te demander ce qu’est “pas mal de choses” et je vais t’éclairer un peu. Alors, j’aime principalement les livres sous toutes leurs formes et genres (roman, manga, bande dessinée..TOUT), même si mes genres favoris restent le contemporain, le fantastique et la romance. J’aime aussi beaucoup tout ce qui est séries et films (comme tout le monde non?), les jeux vidéos (mais ceux mignons hein, genre animal crossing), la musique, qui rythme mes journées et d’autre petites choses. Enfin bref, j’espère qu’à travers ce site je pourrai te faire découvrir des romans, des séries, des films ou artistes qui m’ont marqués et si tu veux en papoter avec moi n’hésite pas!

Laisser un commentaire