Cineemotionart/ janvier 10, 2018/ 0 comments

Avec James Gunn de nouveau aux commandes, Les gardiens de la galaxie, Vol. 2 poursuit la lancée entreprise par le premier volet. Si le premier volet apportait une touche de frais et d’humour différente dans l’univers Marvel, le nouveau « gardiens de la galaxie » se perd dans un humour potache, voire lourd, dans des situations ridicules et se révèle donc très faible par rapport au premier. La malédiction du deuxième volet a de nouveau frappé.

Les gardiens de la galaxie | Alors qu’ils parcourent l’univers dans leur vaisseau, les gardiens doivent à nouveau lutter ensemble en affrontant un ennemi aussi inattendu que menaçant. Au premier abord, ce nouveau volet avait tout l’air de suivre son prédécesseur. Malheureusement, rien n’y a fait, je n’ai absolument pas accroché à la formule. Les gardiens de la galaxie se révèle donc sans saveur, moins hilarant, moins surprenant dans son intrigue et surtout moins efficace. Là où le premier avait réussi à apporter une fraîcheur bien venue, à nous amuser, à désamorcer certaines scènes dramatiques par des blagues bien senties et réussies, le deuxième volet apparaît faible et bancal.

Et c’est véritablement sur le plan scénaristique que ça pèche étant donné qu’il a dû sûrement se perdre  dans l’hyper-espace. Vous me direz, c’est un Marvel, il ne faut donc pas viser très haut. Mais là, il faut quand même le faire. L’histoire est autant inégale qu’inintéressante sans parler de tout l’enjeu qui semble s’installer mais qui n’arrive jamais à prendre et à intéresser. Et pourtant, certaines scènes réservent leurs lots de surprises et d’émotions alors que d’autres gâchent tout l’ensemble. Les nombreuses ficelles utilisées, pour que le film fonctionne a peu près, en sont la cause. Tout retombe à plat et le film apparaît donc comme bancal et vide.

Et ce n’est pas fini, l’humour omniprésent ne fait qu’accentuer ce vide scénaristique. D’autant plus, que l’humour est très mal géré laissant place à des scènes ridicules et dénuées d’intérêt et d’attachement. Cet aspect humoristique, pour qu’il fonctionne véritablement, doit parler aux spectateurs. Il ne faut donc pas être réfractaire au style de James Gunn.

Avec tous ces défauts, il faut bien convenir que le film est pourvu de quelques qualités, notamment les personnages. Tous les personnages sont très attachants et apportent une certaine dimension au film. Il fait dire que l’alchimie qui réside au sein du groupe fonctionne très bien, spécialement, grâce aux acteurs qui font tous une très belle équipe et cela ressent à l’écran. Sur le plan technique, le visuel est très soigné et les effets spéciaux sont très efficaces. Le film est coloré, les paysages bien pensés, on retrouve donc un univers particulier qu’il est très rare de voir dans un film Marvel. Tout ceci fonctionne grâce à un rythme maîtrisé et qui n’ennuie jamais (si on ne s’attarde pas sur les défauts existants).

En bref, Les gardiens de la galaxie, Vol. 2 ne dépassera jamais le premier volet du fait d’un manque de scénario fort et d’une mise en scène efficace. Et bien qu’il se révèle plutôt divertissant, le film ne marquera jamais les esprits, pour ma part.

Retrouve une autre critique de Cinéémotionart sur lesyeux-fertiles : Split – Film.

Cineemotionart

About Cineemotionart

“Les zombies mangent des cerveaux… Vous n’avez rien à craindre” Chroniqueuse à (preque) plein temps et rêveuse à plein temps, je suis du genre à parler des heures de films, séries, romans et autres sujets qui m’intéressent. Et pour ne pas ennuyer ma famille ou mes amis (ça arrive très souvent, croyez-moi !), j’écris sur ce qu’il me plaît sur mon blog. On peut même me comparer à un zombie en manque de chair mais pour moi, c’est en manque de film. Donc prenez garde, je mange tout ce qui se passe sous la main, si je ne peux visionner un film. Vous pouvez également lire mes absurdités sur mon blog : cineemotionart.wordpress.com

Laisser un commentaire