pepparshoes/ mars 20, 2018/ 3 comments

Lorsque Clarisse Sabard sort un nouveau roman, je peux vous assurer que je suis au rendez-vous. Et comme le prouve Le jardin de l’oubli, cela en vaut largement la peine. A mes yeux, ce troisième récit est le meilleur de l’auteure, c’est dire. Roman lu en partenariat avec les éditions Charleston.

Avec Faustine à la recherche de la Belle Epoque

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret. Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

Résultat de recherche d'images pour

Clarisse Sabard, une auteure à suivre

Encore un roman de Clarisse Sabard que j’ai dévoré. En effet, j’avais déjà adoré Les lettres de Rose, encore préféré La plage de la mariée à celui-ci. Enfin, elle signe là un roman coup de cœur avec Le jardin de l’oubli. Décidément, son style s’améliore, ses personnages se perfectionnent et la dynamique est telle qu’on ne peut s’arrêter de tourner les pages.

Faustine, une heroine si humaine

Dés le départ, j’ai adoré le caractère de Faustine, notre héroïne du présent. Peut-être parce que moi aussi de temps en temps j’ai envie de vendre mes frères et sœurs sur le Bon Coin ? J’ai vraiment pu m’identifier à la jeune femme, qui est certainement le personnage le plus abouti de son oeuvre. Elle a de nombreuses qualités, quelques défauts, et aussi ses propres soucis à gérer. Et sans qu’on s’y attende, elle va aborder une problématique très importante que j’ai vraiment apprécié. Je ne dirais pas de quoi il s’agit, évidemment. J’ai également eu la chance de rencontrer une personnage illustre, La Belle Otero, et j’avoue que je n’en avais jamais entendue parler. Voici un ajout à ma culture générale.

Résultat de recherche d'images pour

Une vraie famille à intégrer

J’ai à nouveau eu l’impression d’intégrer une vraie famille. Je me sentais chez moi dans cette maison de Caussière, avec Ron Weasly (le chat), Gaby et Caroline. Les deux tantes de la jeune femme m’ont beaucoup plus, j’avais envie de boire du café avec elles, de goûter les recettes de Gaby et de lire les romans de Caroline. Elles m’ont fait tellement de bien ! Et cette fois-ci j’ai vraiment apprécié la façon dont Clarisse Sabard aborde la thématique de l’homosexualité. Je me lassais du cliché du meilleur ami gay, et pour le coup, elle a vraiment su me surprendre ! En plus de cela, ce roman est simplement parfait par ce temps glacial. Je me croyais vraiment sur la Côte d’Azur, je sentais la brise dans mes cheveux et le soleil sur ma peau. Quel plaisir !

Une recherche généalogique captivante

Honnêtement, Le jardin de l’oubli est un roman dont toutes les deux pages, je me notais des citations. Tout le récit sonnait si juste, et par moments, certains passages m’allaient droit sous la peau. Notamment dans la vie d’Agathe, l’aïeul de Faustine. Son récit est amené par Caroline, et comme sa nièce, je n’en pouvais plus à chaque fois qu’elle interrompait son récit ! Les cliff-hangers sont insupportables, ce qui fait que l’on dévore les pages.

Résultat de recherche d'images pour

J’ai été un peu plus intriguée par l’histoire du début du siècle que de celle du présent, mais cela permet en fait de s’identifier encore plus à la jeune femme qui écoute le récit. Cette découverte généalogique intrigante révèle bien des surprises, et je ne m’attendais pas du tout à la fin ! Enfin, il y a aussi plusieurs romances entre ces pages, et j’ai savouré l’attente, souffert pour les amoureux, et je suis même tombée de ma chaise quant à l’issu de l’une d’entre elles !

Encore une fois, Clarisse Sabard nous livre un récit intrigant et complet. A mes yeux, c’est son meilleur roman jusqu’à présent ! J’ai vraiment apprécié la dynamique, le style et les événements ont su me surprendre comme jamais. C’est définitivement une auteure à suivre, et j’ai déjà hâte de découvrir son prochain texte.

Résultat de recherche d'images pour

Vous pouvez retrouver mes chroniques sur mon blog Sorbet-Kiwi, notamment des romans contemporains, comme par exemple Fille de bohème, un roman mystique qui pose de bonnes questions.

Un autre article du même auteur sur lesyeux-fertiles : Les derniers jours de l’émerveillement de Graham Moore

Le livre sur Amazon :

Pepparshoes

About pepparshoes

Pepparshoes, lectrice compulsive qui se noie dans sa pile à lire Je viens me joindre à l'équipe des Yeux Fertiles avec grand plaisir ! Ma passion ? Les livres, même si je m'intéresse à plein de choses, comme les séries, les films ou encore la musique. Mais avec une PAL (pile à lire) de 580 romans papiers (les numériques sont punis, on ne les voit que lorsqu'on appuie sur un bouton, alors ça compte pas... dit-elle pour se rassurer), j'ai de quoi m'occuper toute une vie, et la suivante lorsque je me réincarnerais en chat ! Les chats, c'est la vie, mon petit Sammy profite d'une grande partie de mon amour, qu'il doit se partager avec mon chéri. Mon genre de romans préférés ? La littérature contemporaine, très honnêtement, c'est ce que je lis le plus. Mais je ne suis pas une lectrice de la haute bourgeoisie littéraire, j'adore les romances, notamment la New Romance, j'aime beaucoup les thrillers, et même que de temps en temps je vais voir ce qu'il se passe du côté de la science-fiction ou de la littérature de jeunesse. Ma maison d'édition préférée reste les éditions Charleston, et mon amour pour Lucinda Riley n'a pas de limite, autre que celles que m'impose ma banquière. Je vous dis à très bientôt, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que moi à vous conseiller des bons bouquins à lire sous un plaid, au chaud avec un bon café - thé - cacao - bière au beurre (barrez la mention inutile). Ah oui, sinon, j'ai un blog personnel aussi, qui se nomme Sorbet-Kiwi ! J'y parle de tout ce que j'aime, principalement de littérature, mais aussi de tout le reste, et j'abuse aussi parfois des gifs par là, venez me rendre visite si l'envie vous prend. Pour Sorbet-Kiwi, c'est par là : https://sorbetkiwi.wordpress.com/

3 Comments

  1. Legereimaginareperegrinareblog

    J’adore la période de la Belle-époque; je ne connais pas cette romancière et j’avoue que ton article donne envie de la découvrir. Dommage que je sois complètement overbookée…

    1. Pepparshoes

      Franchement, les romans de Clarisse valent toujours le coup et celui-ci est son meilleur <3 Si tu as un peu de temps, n'hésite pas à te jeter dessus, il ne fera pas Long feu tant il est addictif :)

Laisser un commentaire