pepparshoes/ juillet 14, 2018/ 2 comments

En refermant Du côté du bonheur, j’ai eu besoin d’un moment de calme. Un moment seule, pour sécher mes larmes. Quel roman. Un coup de cœur. Et quel coup de poing au cœur ! J’ai toujours du mal à m’en remettre. Lu en partenariat avec les éditions du Cherche-Midi.

Du côté du bonheur, là où se trouve notre cœur

Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n’est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu’elle s’est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu’au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami.
Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu’elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie.

Résultat de recherche d'images pour "hug"

Une autrice au talent indéniable

Je découvre la plume d’Anna McPartlin avec ce roman magnifique. Et je peux vous dire que j’ai vraiment très envie de découvrir les autres à présent. Être en mesure d’écrire avec une telle sensibilité est un don, c’est un cadeau de l’univers et je suis vraiment heureuse que l’autrice nous met ses histoires à disposition. La thématique centrale du roman ? Je ne peux pas vous la révéler, cela serait vous spoiler toute l’intensité et la force du roman. Pourtant, ce n’est pas tant caché que cela, je me suis douté du retournement de situation déjà très tôt. Et pourtant, je n’aurai pas été capable de mesurer l’ampleur de la claque que j’allais me prendre. Merci à toi, Hélène, de m’avoir écouté alors que je ne m’en remettais pas.

Une famille qui souffre, et qui embarque le lecteur dans sa douleur

Il me semble que cette histoire touchera chacun d’une façon ou d’une autre. J’ai grandi avec un beau-père écossais obtus. Il a des idées très arrêtées que j’ai toutes retrouvées dans cette histoire. J’ai l’impression que c’est culturel du coup. Si Jeremy est au centre de l’intrigue, il n’est pourtant pas le seul. Maisie m’a tellement touché ! A travers cette maman au cœur tendre, mais avec une vie difficile, je ne pouvais qu’être attendrie par son histoire. Elle me faisait un peu penser à ma propre mère. Il en va de même pour Valérie, qui est le reflet de moi adolescente, ou pour Birdie. Leur vie de famille est vraiment compliquée, et je ne les en aimais que plus. C’est là toute la force de la plume de l’autrice. On intègre cette famille, et apprend à l’aimer. Et j’ai vraiment, vraiment souffert avec elles.

Résultat de recherche d'images pour "hug tears"

D’une sensibilité hors-norme

La plus grosse claque survient à la fin, évidemment. Cela m’a fait prendre conscience, encore une fois, de l’importance que l’on accorde au regard des autres. De comment on peut faire souffrir les autres avec des mots, des gestes, des regards, parfois des blagues. Je ne parle pas là de harcèlement, mais vraiment comportements ordinaires en société. On ne connait jamais vraiment les gens qui nous entourent, alors pourquoi ne sommes nous simplement pas un peu plus sensibles à chaque instant ? Simplement en se disant que quelqu’un pourrait écouter, ou même juste entendre, et être blessé. En fait, je me sens à nouveau sensibilisé, tout simplement.

Mes larmes ont mis un certain temps avant de sécher sur mes joues, tant cette histoire m’a touché en plein cœur. C’est un coup de foudre pour Du côté du bonheur, et pour Anna McPartlin. J’espère avoir l’occasion de lire d’autres romans de l’autrice dans ma vie de petite lectrice ordinaire.

Résultat de recherche d'images pour "tears"

Vous pouvez retrouver mes chroniques sur mon blog Sorbet-Kiwi, notamment des romans contemporains, comme par exemple Brooklyn, à découvrir !

Un autre article du même auteur sur lesyeux-fertiles : En cas de forte chaleur de Maggie O’Farrell.

Pepparshoes

About pepparshoes

Pepparshoes, lectrice compulsive qui se noie dans sa pile à lire Je viens me joindre à l'équipe des Yeux Fertiles avec grand plaisir ! Ma passion ? Les livres, même si je m'intéresse à plein de choses, comme les séries, les films ou encore la musique. Mais avec une PAL (pile à lire) de 580 romans papiers (les numériques sont punis, on ne les voit que lorsqu'on appuie sur un bouton, alors ça compte pas... dit-elle pour se rassurer), j'ai de quoi m'occuper toute une vie, et la suivante lorsque je me réincarnerais en chat ! Les chats, c'est la vie, mon petit Sammy profite d'une grande partie de mon amour, qu'il doit se partager avec mon chéri. Mon genre de romans préférés ? La littérature contemporaine, très honnêtement, c'est ce que je lis le plus. Mais je ne suis pas une lectrice de la haute bourgeoisie littéraire, j'adore les romances, notamment la New Romance, j'aime beaucoup les thrillers, et même que de temps en temps je vais voir ce qu'il se passe du côté de la science-fiction ou de la littérature de jeunesse. Ma maison d'édition préférée reste les éditions Charleston, et mon amour pour Lucinda Riley n'a pas de limite, autre que celles que m'impose ma banquière. Je vous dis à très bientôt, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que moi à vous conseiller des bons bouquins à lire sous un plaid, au chaud avec un bon café - thé - cacao - bière au beurre (barrez la mention inutile). Ah oui, sinon, j'ai un blog personnel aussi, qui se nomme Sorbet-Kiwi ! J'y parle de tout ce que j'aime, principalement de littérature, mais aussi de tout le reste, et j'abuse aussi parfois des gifs par là, venez me rendre visite si l'envie vous prend. Pour Sorbet-Kiwi, c'est par là : https://sorbetkiwi.wordpress.com/

2 Comments

  1. Je ne connais pas du tout ce livre ni son auteur, mais la façon dont tu as été touché est le plus beau des arguments. On sent que ce livre t’a vraiment bouleversé et ça donne envie de tenter l’expérience. En tout cas, moi tu m’a convaincue. Je note ce titre. Merci pour la découverte 😉

    1. Pepparshoes

      Chouette ! Je me réjouis dans ce cas et te souhaite une excellente lecture !

Laisser un commentaire