pepparshoes/ août 7, 2018/ 2 comments

Il y a deux ans, je découvrais Driven, une des sagas qui allait faire office de bijou dans ma collection. Je ne m’attendais absolument pas à cela. Et pourtant, j’en suis tombée folle amoureuse, à l’image de Rylee et Colton. Puisque dans 3 jours, la série Driven sera disponible sur nos écrans via Passionflix, il fallait que je vous en parle. J’ai lu une partie de ses romans en partenariat avec Hugo New Romance.

Rylee et Colton, qui sont-ils ?

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Rylee, une héroïne incroyablement fortes

Les quatre premiers tomes de la saga, ainsi que le hors-série, concernent un couple incroyable. Et Rylee est celle qui m’a donné envie de croire en Colton, peu importe ce qui arrivait. J’ai aimé avoir une héroïne adulte, qui a déjà vécu des choses, qui a connu un homme avant Colton. Elle n’est pas innocente, sans être une bimbo pour autant. Et c’est vraiment agréable de pouvoir s’identifier a une femme dans une romance érotique. Elle trimbale de sacrés bagages, mais ne s’en cache pas. Elle les assume, aussi douloureux soient-ils. Il y a une réelle remise en question de soi, de sa personnalité, de son amour propre, de toute ce que l’on est prêt à sacrifier pour l’autre. Mais pas uniquement du côté de la jeune femme, qui déguste, pourtant.

Colton, l’incarnation de l’homme de mes rêves

Colton est absolument charmant, sexy comme pas possible, mais un peu trop stéréotypé à mon goût au quotidien, dans les premiers tomes. N’empêche, il a fait bavé mon imagination tout de même ! Ténébreux, coquin, espiègle, mais aussi arrogant et suffisant, c’est le genre d’homme qu’on aime avoir dans notre lit mais dont on se méfie fortement. Il remplie donc parfaitement son rôle. Son histoire est difficile à lire, elle m’a brisé en mille morceaux, mais elle n’en est que plus importante. Son personnage se dévoile réellement aux fils des tomes, il garde toujours une part de mystère, qui m’a juste donné envie de le câliner. Ce couple est donc ce qui donne de la force et un fil conducteur à la saga.

Résultat de recherche d'images pour "casey deidrick"

Des personnages secondaires qui forment une famille de cœur

Puis, viennent les 4 dernières saisons. Des tomes 5 à 8, nous partons à la découverte romantique des vies des personnages secondaires. Et chaque histoire en vaut la peine, croyez-moi. On pourrait vraiment penser que K. Bromberg se sert de Rylee et Colton comme outil marketing, mais ce n’est vraiment pas le cas. Ils sont le soleil, mais Becks, Haddie, Quilan, Tanner et Zander sont les étoiles qui gravitent autour, et n’en brillent que plus intensément. Cet ensemble créé une famille dont je ne me suis séparée qu’avec peine, bien qu’heureuse d’avoir pu les rencontrer.

J’espère vraiment que K. Bromberg nous écrira d’autres magnifiques histoires, bien que rien n’égalera jamais mon affection pour Driven, ma première saga Hugo New Romance. Je n’ai pas envie que cela s’arrête ! Et j’ai de la chance, puisqu’elle est adapté sur Passionflix, et disponible dans 3 jours ! A bientôt, famille Driven !

Vous pouvez retrouver mes chroniques sur mon blog Sorbet-Kiwi, notamment des romances, comme par exemple Des jours et des vies, une histoire intense, douce et touchante à la fois.

Un autre article du même auteur sur lesyeux-fertiles : Chemins Croisés de Nicholas Sparks.

Pepparshoes

About pepparshoes

Pepparshoes, lectrice compulsive qui se noie dans sa pile à lire Je viens me joindre à l'équipe des Yeux Fertiles avec grand plaisir ! Ma passion ? Les livres, même si je m'intéresse à plein de choses, comme les séries, les films ou encore la musique. Mais avec une PAL (pile à lire) de 580 romans papiers (les numériques sont punis, on ne les voit que lorsqu'on appuie sur un bouton, alors ça compte pas... dit-elle pour se rassurer), j'ai de quoi m'occuper toute une vie, et la suivante lorsque je me réincarnerais en chat ! Les chats, c'est la vie, mon petit Sammy profite d'une grande partie de mon amour, qu'il doit se partager avec mon chéri. Mon genre de romans préférés ? La littérature contemporaine, très honnêtement, c'est ce que je lis le plus. Mais je ne suis pas une lectrice de la haute bourgeoisie littéraire, j'adore les romances, notamment la New Romance, j'aime beaucoup les thrillers, et même que de temps en temps je vais voir ce qu'il se passe du côté de la science-fiction ou de la littérature de jeunesse. Ma maison d'édition préférée reste les éditions Charleston, et mon amour pour Lucinda Riley n'a pas de limite, autre que celles que m'impose ma banquière. Je vous dis à très bientôt, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que moi à vous conseiller des bons bouquins à lire sous un plaid, au chaud avec un bon café - thé - cacao - bière au beurre (barrez la mention inutile). Ah oui, sinon, j'ai un blog personnel aussi, qui se nomme Sorbet-Kiwi ! J'y parle de tout ce que j'aime, principalement de littérature, mais aussi de tout le reste, et j'abuse aussi parfois des gifs par là, venez me rendre visite si l'envie vous prend. Pour Sorbet-Kiwi, c'est par là : https://sorbetkiwi.wordpress.com/

2 Comments

  1. Lulapapote

    Oh je ne savais pas qu’il allait y avoir une série qui en découle. J’avais bien aimé les 4 premiers tome.

    1. Pepparshoes

      Ça devait être un film, et finalement ils aimaient tellement les scènes qu’ils n’ont pas voulu couper et plutôt rajouter donc ce sera une série ^^ je te conseille la suite aussi, j’ai beaucoup aimé ces histoires aussi !

Laisser un commentaire