CHUCK ou THE FUCKING INTERSECT !

Bon, le synopsis n’est pas ouf, mais à part ça il y a rien à jeter !

Chuck Bartowski, est un employé au service informatique dans une boutique d’éléctro-menager, viré de la fac de Stanford pour quelque chose qu’il n’a pas commis, vivant chez sa sœur depuis 5 ans. Il va un jour, à l’occasion de son anniversaire, recevoir un mail de son ancien ami de fac, Bryce Larkin. Ce mail contient des tas de dossiers provenant d’une base de données appartenant à la CIA et à la NSA. Une fois le mail ouvert, toutes ces informations vont se télécharger dans sa caboche. Un agent de chacune des organisations va donc être envoyé afin de récupérer Chuck, vu qu’il est devenu la seule personne sur Terre disposant de ces informations.

Je vous avait dit ça sonne pas très bien, mais une fois les quelque premiers épisodes passés, impossible de s’en passer ! Chuck jouera donc le rôle d’informateur sur le terrain, accompagné de Sarah Walker, agent de la CIA et femme fatale à temps plein, et John Casey, une brute de la NSA. Tout ça dans le dos de sa sœur, Ellie, son beau-frère, Devon, et son meilleur ami d’enfance et collègue de boulot, Morgan.

Cette série est probablement ma série préférée donc je vais être très peu objectif dans la partie critique de cet article. Je ne sais pas exactement pourquoi elle marche à ce point sur moi.

La série est très loufoque et mise à part dans les intrigues amoureuses des personnages, il y a rarement des moments où on prend la situation au sérieux. On passe des scènes d’actions avec un Chuck qui se pisse dessus, aux scènes hilarantes montrant la débilité des employés du magasin et leurs tactiques pour battre le magasin voisin.

La musique est très bonne et toujours bien choisie, j’ai découvert des tas de bon groupes avec cette série(Band of Horses, Fanfarlo, Typhoon, Grouplove, The Head and The Heart).

Visuellement, la série est très simple ce qui colle au ton léger et décontracté qu’elle propose. C’est aussi agréable de, pour une fois, ne pas avoir son écran aspergé d’une couleur marquée.

Le cast est très bon et malheureusement très peu connu, certains des acteurs principaux et même secondaires, méritent d’après moi beaucoup plus de rôles que ce qu’on leur a proposés jusque-là.

Bref, je pourrais parler de cette série pendant des heures, tant je la trouve incroyable, elle fait partie du petit panthéon des séries qui me font pleurer comme une madeleine. (Coucou HIMYM)

J’avoue avoir conscience qu’il y a de fortes chances qu’elle ne plaise pas à la majorité d’entre vous. Mais si jamais vous la commencez, par pitié allez au moins jusqu’à la saison 3, la 2 est aussi excellente, mais ne vous lassez pas dès les premières erreurs de la saison 1 car elles sont toutes corrigées !

Kotontije, Out !

REF11/17/018

3 commentaires sur “CHUCK ou THE FUCKING INTERSECT !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :