Category Archives: Rock

Little feat : Don’t fail me now

Little feat : Don’t fail me now

Au milieu des seventies, les Mothers se séparent d’un guitariste émérite, Lowell George. Le musicien aurait eu la mauvaise idée de fumer un joint, avant de présenter à Zappa sa dernière composition : « Willin » , une chanson qui parle ouvertement de la drogue. On connaît l’aversion de Zappa pour ces drogues qui selon lui, sont des poisons créés par le gouvernement pour contrôler les masses. Le génie moustachu n’hésite donc pas, et vire son guitariste sur le champ. Sans le savoir, il vient de permettre la formation d’un des plus grands groupes maudits de l’histoire du rock.

Aerosmith : Get your wings

Aerosmith : Get your wings

Il paraît aujourd’hui difficile d’imaginer que Aerosmith a pu représenter autre chose qu’un rock gentillet et radio friendly. Pourtant, avant les disques d’or, les tournées dans les stades, et les clips pompeux, Aerosmith a connu le dur apprentissage imposé à toutes les jeunes formations.

King Crimson : In the court of the crimson king

King Crimson : In the court of the crimson king

Comment parler de rock sans parler de King Crimson ? Le groupe se forme en 1969 autour du virtuose Robert Fripp, et d’un parolier inspiré par les textes de Tolkien et Phillip K. Dick. Les musiciens ont en commun une passion pour le free-jazz et la pop, qui leur permettra de se différencier de leurs contemporains.

Remingway / Thermes Imago

Remingway / Thermes Imago

Remingway | Artiste ancré dans le patrimoine Valentinois, après des albums en groupe dans les années 2000, un projet solo et un album en 2012.  C’est sous forme de trio en 2016 qu’il se reconnecte aux joies du groupe et de la formation instrumentale guitare (piano)-basse-batterie.

Black Sabbath : Black Sabbath

Black Sabbath : Black Sabbath

Issus de Birmingham, les membres de Black Sabbath viennent du Black Country, une zone industrielle où travaille leur guitariste Tony Iommi. Pour oublier le travail en usine, le guitariste rejoint son groupe lors de soirées où ils reprennent Cream ou Hendrix dans les salles qui acceptent de les accueillir.

Rejoins-nous ! On t’attend avec impatience !

Rejoins-nous ! On t’attend avec impatience !

Si t’es du genre à parler pendant deux heures du film que tu viens d’aller voir au cinéma… Du genre à écrire de gros commentaires sous des publications que t’aimes ou qui te révoltent. Si t’es du genre boulimique des pages ou gamer passionné… Du genre sérievore ou gros musicos, alors viens nous rejoindre !

Bob Dylan : Blonde on blonde

Bob Dylan : Blonde on blonde

Jeune musicien inspiré par les écrit de Kerouac, Dylan débarque à New York en 1961 afin de rendre visite au folk singer Woody Guthrie. Épuisé par le harcèlement macartiste et la chorée de Huntington , Guthrie est hospitalisé depuis la fin des années 50. Bob Dylan parviendra tout de même à le rencontrer, et ses entretiens s’apparentent à un passage de témoin entre le jeune poète et son idole.

Neil Young : Rust never sleep

Neil Young : Rust never sleep

L’histoire de Neil Young commence en 1965 , lorsque celui-ci rencontre Stephen Stills. Les deux musiciens envisagent vite de créer un groupe mais, trop occupé par leurs activités respectives (Young a déjà son groupe et Stills est musicien de studio), ils se perdent de vue. Quelques semaines plus tard, lorsqu’il entend les Byrds reprendre « Mr Tambourine Man », Stills a une révélation : sa place n’est pas en studio mais dans un groupe.

Playlist NOËL 2017

Playlist NOËL 2017

Noël | Nous y voilà, comme chaque année on l’aura attendu avec impatience, on aura pris le temps de préparer cela comme il faut, à la dernière minute toujours, mais fait avec amour et bonheur dans nos cœurs. On a réussi, nous sommes fin prêt, elle peut arriver, avec tout son florilège de lourdeur dans les estomacs, mais de joie dans les yeux, de sourires qui pétillent, d’envie de chanter, de danser, de rigoler, de lâcher prise, de manger, de se gaver… Puis enfin elle est là, pas loin du sapin, prête à être découverte, savourer, comme un cadeau venu du ciel, comme un cadeau qu’on attend, qu’on découvre, qu’on zappe un peu parfois pour passer au suivant,  un vœux sortit tout droit dont on ne sait où, se dire si c’était ou pas sur la liste, enfin la voici, là voilà, la playlist de Noël.

The velvet underground : The velvet underground and Nico

The velvet underground : The velvet underground and Nico

The Velvet Underground | Après une enfance paisible passée à Brooklyn , le jeune Lou Reed entame une adolescence difficile lorsque sa famille part habiter dans un Freeport Long Island très bourgeois. Pour manifester sa révolte face à un puritanisme ambiant, et contre l’autoritarisme parental, il devient lunatique. La réaction de sa famille ne se fait pas attendre et, alertés par ce comportement provocateur, ses parents l’emmènent consulter un psychiatre.

ACDC : Highway to hell

ACDC : Highway to hell

ACDC | Venue d’Écosse, la famille Young émigre en Australie afin de trouver la prospérité que son pays ne peut pas lui fournir. Là-bas, les frères Young commettent leurs premiers méfaits pour oublier l’ennui de longues heures de cours. Malcolm, l’aîné, enchaîne les bagarres pendant que son frère se gave de chocolat en cours.

Pink Floyd : Dark side of the moon

Pink Floyd : Dark side of the moon

Depuis le début de sa carrière dans les années 60, Pink Floyd a subi plusieurs mutations. Fondé en 1965 à Londres, le groupe démarre sa carrière en reprenant des standards du blues. Mais le résultat est souvent médiocre et, sous l’influence de son leader Syd Barett, le groupe se dirige vers un rock psychédélique élitiste.