Californication ! Tout se trouve dans le nom…

Californication | Si tu aimes le cynisme, la répartie facile et les alcooliques notoires, Hank Moody est ton meilleur ami. 

 

 

Californication :

Cette série compte 84 épisodes de 22 à 28 minutes répartis sur 7 saisons. C’est peut-être impressionnant, mais je t’assure, on les avale très/trop vite.

Plus qu’un connard prétentieux, Hank est un père aimant, un romantique invétéré et un romancier de talent. Seulement, depuis qu’il a publié le roman Dieu nous hais tous, roman qui l’a fait connaître, Hank ne sait plus écrire. Il ne sait plus rien faire du tout d’ailleurs. Bien qu’il se dédouane en critiquant Los Angeles et ses habitants dépravés d’être la cause de son malheur, Hank sait qu’il est grand temps de changer avant que son auto-destruction ne le mène trop loin. Entre alcool, sexe et drogues, l’écrivain tente de reconquérir Karen, la seule “vraie” femme de sa vie.

Comment rester un bon père, un homme fidèle et un homme droit dans un monde aussi superficiel  ?

Sur fond de rock’n roll, la série de Tom Kapinos se moque des clichés et se bat pour l’authenticité de chaque homme. Vous allez rire, mais pour moi, c’est une série romantique. Musset a écrit “qu’il était né trop tard dans un monde trop vieux“, je crois qu’Hank aurait pu écrire qu’il était né trop juste dans un monde trop faux ou un truc du genre.

Notons que David Duchovny nous offre un jeu de qualité. Entre rires et larmes, l’acteur nous amène là où il le souhaite avec toute la subtilité qu’il faut.

Pour moi, c’est un coup de coeur, un vrai et depuis bien longtemps.

ATTENTION ! Je déconseille le visionnage de cette série dans les transports en commun où à côté de vos parents s’ils sont un peu coincés. J’ai eu le droit à quelques regards appuyés sur mon écran durant les scènes un peu chaudes. D’ailleurs autant que vous le sachiez tout de suite, ce genre de scène est omniprésent dans la série.

Allez, je vous laisse kifouiller votre vie et sentir le Hank Moody qui est en vous,

à bientôt !

REF09/17/006

4 commentaires sur “Californication ! Tout se trouve dans le nom…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :